La balance inventée par Gilles Personne de Roberval vers 1760 a trouvé son plein usage au XIXe et au début du XXe siècles.

Comercialisée dans le monde entier par de multiples fafricants sous d'innombrables variante, fabriquée en grand nombre en France, en Grand Bretagne et en Allemagne notamment, la roberval est incontestablement la plus connue et la plus courante des balances de boutique ou de ménage.

 

Balance Robelval

Conçue pour travailler à plat sur une table ou un comptoir, elle est équipée de deux plateaux qui sont toujours horizontaux, car articulés sur un parallélogramme. sur l'un des plateaux, on pose la marchandise, sur l'autre, on place les poids jusqu'à obtention de la position d'équilibre.

Cette dernière est matèrialisée par une aiguille ou un curseur fixé au milieu du fléau. Il suffit de positionner l'aiguille au centre du cadran, souvent en forme delosange, de lyre ou de coeur en fer ouvragé.

 

Balance d'épicier

Toutes les roberval sont conçues sur les mêmes bases techniques. Seuls l'esthétique, les dimensions et quelques détails diffèrent.

Sur les modèles du XIXe et XXe siècles la base est en fonte, nue ou peinte, ornée de moulures décoratives et d'inscription (marque et capacité de résistance notamment). On trouve aussi des socles en bois ou en marbre. Le fléau est généralemnt en font, lui aussi ou plus rarement en fer.

 

Balance à tabac

Toutes les autres pièces du balancier sont en fer ou en acier, c'est le cas des "couteaux", les prismes qui supportent le fléau. Les axes sont sertis ou simplement emboîtés et maintenus par des vis ou des goupilles.

Les plateaux, en laiton ou en cuivre reposent généralement sur des croix en fer plat. Parmi les multiples variantes ou évolutions des modèles roberval, il faut retenir les modèles Béranger, du nom de leur créateur français.

Balance

Popularisée au XIXe siècle, la balance Béranger diffère de la roberval par quelques amèliorations techniques, notamment ses plateaux supportés par quatre tiges verticales qui assurent un meilleur guidage et par un plus grand nombre de leviers qui limitent le frottement.

 

 

Balance de cuisine ou de ménage

Très utilisée au milieu du XXe siècle, il s'agit d'une variante de la romaine. Cette balance était aussi utilisée comme pèse-bébé après avoir remplacé le plateaupar un repose-bébé.

 

Balance ou bascule

Comme la romaine, une balance à bras inégaux.

Servant à peser jusqu'à cent kilos